dimanche 17 avril 2016

POUSSIERE D'HOMME



David Lelait




Ce dimanche soir, tes jours d'homme m'ont filé entre les doigts. Au presque-commencement de ma vie, je t'ai perdu, toi avec qui je voulais la finir. La voix blanche et la colère noire, j'ai eu beau t'appeler, tu étais déjà parti, loin. Ta vie, minuscule tourbillon de quelques lunes et soleils, cessait là de tournoyer, sur le rivage carrelé blanc et glacé d'un hôpital. Je fais le rêve que l'on nous redonne une poignée d'heures, ravies entre le tomber d'un jour et le lever d'un autre. Ce ne sera qu'un tout petit montent, le temps de refermer les portes de notre vie ensemble. Rien qu'une escale pour rattraper ce temps arraché, et te dire l'après-toi, le sans-toi, la béance à chaque seconde de mes jours depuis ta vie suspendue... Poussière d'homme est une parole d'amour, d'homme à homme, dans un océan de perte et de chagrin. Ce récit est le rêve fou de ces adieux, la mise en mots de l'insoutenable absence, comme un supplément d'amour lorsqu'on craint que la douleur nous précipite dans la folie.

Editeur : Pocket
Année d'édition : 2012
Nombre de pages : 127
Prix : 5,95 €

«Ton absence est une corde qui m’étrangle, vole mon souffle et me brûle la chair aussi fort que je me débats. Parfois je me cramponne à elle pour retrouver mon chemin jusqu’à la surface du monde.»


Maeva vous donne son avis : 


19/20


Titre du livre : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Un titre qui prend tout son sens dès les premières pages de ce roman. 

Couverture du livre : ♥ ♥ ♥ ♥
Cette couverture qui représente une plage bretonne est simple mais jolie.

Personnages : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Le personnage principale est très touchant. J'ai souvent du mal avec les personnages dont on en connaît pas l'identité, dont on ne nous donne pas de nom. Mais ici, c'est complètement différent, ça ne m'a pas déranger du tout ! On partage sa douleur, on vit ce deuil avec lui. 

Histoire : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Le personnage principale vient de perdre son compagnon. On assiste au fil des pages à sa vie après cette perte, aux souvenirs qui ressurgissent. 

Ce livre ne fait que 127 pages, mais ce sont 127 pages d'émotions, de tristesse, d'amour. Ce livre est une magnifique déclaration d'amour qui ne nous laisse pas indifférent ! L'auteur a une plume tellement magnifique que ça en devient poétique. Ne passez plus à côté de ce livre sans le lire ! 


Ce livre est une perle ! Je vous le recommande !  

Coup de ♥ 

«Où que tu sois, ailleurs ou nulle part, tu vibres à jamais en moi, cours dans mon sang, palpites dans mes veines. Tu t'écoules en moi comme l'eau de pluie ravine, lente et délicieuse, une terre asséchée. Je te porterai haut tant qu'un peu d'air me gonflera la poitrine. Je ne serai plus jamais moi, je suis nous.»


2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas mais tu me donnes vraiment envie de découvrir ce livre :)

    RépondreSupprimer